Archives mensuelles : mars 2017

Comment mettre en route sa piscine ?

Lorsque l’on acquière une piscine, la première mise en route est sans doute le moment le plus important de votre installation. Débutant Dilettante vous explique tout : comment remplir la piscine, la filtrer et la purifier pour pouvoir la mettre en route comme il faut et vous baigner en toute sérénité !

1ère étape : la mise en eau de la piscine

piscine-eau

La mise en eau de la piscine est la première chose que vous devez faire après la pose du revêtement.

Si vous avez un liner, cette mise en eau doit intervenir juste après la pose, car c’est l’eau qui va définitivement sceller le liner contre les parois de la piscine. Dans tous les autres cas, il vous faudra d’abord respecter le temps de séchage de votre revêtement avant la mise en eau. Vous pouvez vous renseigner à ce sujet auprès de votre constructeur.

Ensuite, avant de remplir votre piscine, il est important de bien analyser votre eau afin d’éviter de changer ou de vider l’eau de la piscine une fois remplie. La composition de l’eau (dureté, pH, etc.) doit permettre le bon fonctionnement des traitements de l’eau. A ce titre, l’eau de ville est souvent plus facile d’entretien que l’eau d’un puits.

Une fois ceci fait, vous pouvez remplir votre bassin. Il vous faudra compter plusieurs litres d’eau selon le volume de votre piscine (1m3 = 1000 litres) et vous armer de patience : le temps de remplissage du bassin dépend lui aussi du volume de la piscine et il vous faudra plusieurs heures au minimum pour la remplir, même pour les plus petites.

Il ne faut pas remplir la piscine jusqu’à ras bord mais jusqu’à la moitié ou au ¾ des skimmers, selon ce que votre constructeur vous a recommandé.  Le niveau de l’eau aura tendance à baisser avec le temps à cause de divers éléments comme l’évaporation. Pour éviter ce phénomène, utilisez une bâche de piscine, surtout en cas de fortes chaleurs.

2ème étape : la mise en route de la piscine

piscine-bois

Après s’être occupée de la mise en eau de la piscine, il est temps de s’occuper de sa mise en route. Vous allez ainsi devoir traiter l’eau et mettre en route la filtration.

Pour le traitement de l’eau, vous devez rapidement désinfecter l’eau de la piscine selon le mode de désinfection que vous avez choisi : chlore ou sel (le chlore est le plus connu). Vous pouvez d’ailleurs effectuer un traitement choc (15g de chlore ou de sel par m3) pour la première fois afin d’être sûre de désinfecter l’eau efficacement.

Ensuite, il vous faut mettre en route le circuit de filtration, dont le fonctionnement de la piscine repose en partie dessus. Une fois les tuyaux installés, les branchements réalisés et le bassin prêt, démarrez la pompe et le filtre puis vérifiez que tout fonctionne bien au niveau de la filtration de l’eau (pas de blocages, de bruits bizarres, de refoulement…).

A noter : si vous avez installé un système de traitement de l’eau après filtration comme un électrolyseur ou un ozonateur, l’eau sera parfaitement purifiée avant de retourner dans votre bassin.

3ème étape : entretenir sa piscine

femme-piscine

Et oui, après avoir mis en route la piscine, il ne faut pas oublier de l’entretenir ! L’entretien n’est pas bien compliqué et comprend surtout le nettoyage de l’eau et du bassin.

Il faut entretenir l’eau de la piscine régulièrement afin qu’elle reste pure et que vous puissiez vous baigner en toute sécurité. Pour cela, vérifiez l’équilibre de l’eau en réajustant le dosage de chlore ou de sel et ramassez à l’épuisette les gros débris qui flottent à la surface de l’eau, comme des feuilles ou des insectes, une action qui peut être engagée à chaque baignade. En cas de besoin, il est possible d’effectuer un traitement de choc (cf. §2).

Ensuite, ponctuellement, vous devrez nettoyer en profondeur le bassin de la piscine à l’aide d’un aspirateur. Vous pouvez utiliser un balai aspirateur ou, plus pratique, un robot hydraulique électrique ou à pression qui peut être en partie voire totalement automatisé et donc autonome. Il vous faudra également nettoyer les équipements de traitement de l’eau comme :

  • Les skimmers
  • La pompe
  • Le filtre
  • Le balai

A noter : investir dans un abri de piscine est intéressant car cela permet de limiter l’entretien de la piscine en la protégeant efficacement contre les intempéries et la pollution extérieure.

 

Vous savez maintenant tout et êtes prête à mettre en route votre piscine !